• Dark Witch Music Episode : Rudymical (Nintendo Switch)

    Dark Witch Music Episode : Rudymical (Nintendo Switch)

    Soit on aime les jeux de rythme, soit on ne les aime pas. En l'occurrence, Dark Witch Music Episode : Rudymical, sorti sur la Nintendo Switch, n'invente presque rien mais il a le mérite d'être original !

    Et ce jeu ne s'encombre pas de fioritures. On a juste ce qu'il faut et c'est très bien. Concrètement, je ne parlerai pas du scénario puisque dans un jeu de rythme, ce n'est pas ce qu'on regarde. De plus, j'ai fini par me lasser des scénariis qui se ressemblent à peu près tous. Concrètement, il y a l'empire Germa qui se sert de la magie pour faire la guerre. Et je vous ai gratifié de deux screenshots que voici, pour vous montrer que toute allusion à une sombre période de notre histoire a été purement volontaire !

     

    Dark Witch Music Episode : Rudymical (Nintendo Switch)

    Dark Witch Music Episode : Rudymical (Nintendo Switch)

    Voilà la présentation est faite. Alors niveau gameplay comment ça se passe ? En fait, tout comme dans Stepmania ou encore son cousin DDR, vous devez appuyer sur des boutons au moment où il faut. En gros, la règle du jeu stipule que les boules rouges doivent être frappées avec le bouton de droite, les boules bleues avec le bouton du haut, les boules vertes avec le bouton de gauche. Concernant les boules de feu et les lasers à éviter, cela se fait avec le bouton du bas.

    Dark Witch Music Episode : Rudymical (Nintendo Switch)

    Quatre niveaux de difficulté sont proposés, ceux-ci vont de Easy à Lunatic en passant par Normal et Hard. Et si vous n'avez pas compris la règle du jeu ne vous en faites pas : en mode Easy, il n'y a que des boules rouges à taper. n'en déduisez pas que c'est facile. Dans Rudymical, l'adversaire vous envoie des boules, mais toutes ne se déplacent pas à la même vitesse, si bien qu'il faudra être très attentif à ce qu'il se passe sur l'écran. Bonne nouvelle, les décors simples (sans être simplistes) permettent de ne pas compliquer cette tâche.

    Ainsi, les modes Normal et Hard rajoutent les boules bleues et les lasers, ce qui permet de corser le jeu. Le mode Lunatique, débloqué après avoir vaincu le boss de fin une première fois, rajoute les boules vertes et c'est vraiment le gros bordel.

    Dark Witch Music Episode : Rudymical (Nintendo Switch)

    En tout, il y a treize adversaires à affronter. Vous commencez le jeu avec huit ennemis possibles. Les vaincre vous débloquera l'accès à quatre nouveaux ennemis un peu plus coriaces. Vaincre ces quatre ennemis vous libèrera l'accès à la boss de fin. Au total, il y a donc treize musiques à écouter ! Bon, en fait, quatorze...

    Les musiques sont très bien, et en effet, il faut attaquer en rythme avec la musique. Treize niveaux, ça ne paraît pas beaucoup, mais souvenez-vous qu'il y a quatre niveaux de difficulté, ce qui élève le nombre de niveaux à 52 ! L'écran de sélection du boss vous indique la difficulté d'un niveau, allant de 1 à 9 étoiles.

    Dark Witch Music Episode : Rudymical (Nintendo Switch)

    Ce qui est coriace, c'est d'obtenir les meilleurs rangs. En effet, gagner un niveau c'est très bien, mais encore faut-il obtenir le rang A ou plus pour obtenir un Syega. En obtenir plusieurs débloquera un nouveau personnage dans un premier temps, et de nouveaux costumes par la suite. Et évidemment, tout comme dans Stepmania, attaquer pour ne rien faire vous fera baisser le score, évidemment.

    Dark Witch Music Episode : Rudymical (Nintendo Switch)

    Au final, bien que le jeu soit résolument rétro et que le concept soit simple, il arrive quand même à se démarquer de ses concurrents par sa patte typiquement kawaii et son gameplay qui vous demandera un peu plus de concentration que dans DDR. Un adorable petit jeu tout mignon mais assez difficile donc on se plaira à rejouer de temps en temps ! A vous de voir si c'est votre genre de jeux.


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :