• Des jeux vidéo à s'en péter le bide

    Shantae

    Shantae c'est une putain de headbangeuse, et seuls ceux qui ont joué au jeu comprendront la blague.

     

    Ca fait une éternité que je n'ai pas rédigé d'articles sérieux ici. Je suis allé en ville. J'avais prévu d'acheter un jeu vidéo, mais finalement, je n'ai rien acheté du tout. Pourtant, les jeux qui me font de l'oeil, ce n'est pas ce qui manque. Entre Sega MegaDrive Classics rien que pour Streets of Rage II et Axiom Verge, en passant par Trine 1 et 2 ou encore Ni No Kuni II, il y a de quoi acheter. Mais je n'ai rien acheté. D'abord parce que mon portefeuille aurait du mal à suivre.

    Ensuite, parce que j'ai déjà trop de jeux à terminer. C'est un peu problématique chez moi ce genre de conneries. J'achète un jeu vidéo, je l'avance et à mi-parcours, j'achète un autre jeu vidéo. Sur le coup je me dis, c'est pas grave, j'avancerai les deux jeux vidéos parallèlement, mais au final, je refais pareil avec le second jeu pour lequel, une fois à mi-parcours, me lasse et je cours en acheter un troisième.

     



    Les idle games commencent à me lasser. D'ailleurs, je crois que ça commence à lasser tout le monde, vu que même sur Kongregate, il n'y a plus rien de nouveau de ce côté-là. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est qu'un idle game, c'est un jeu vidéo qui se joue tout seul. Dans les grandes lignes, vous attendez qu'un nombre devienne vraiment super grand, ce qui débloque d'autres nombres que vous devrez élever à des valeurs vraiment super grandes, et ainsi de suite. Sur le coup c'est drôle, mais après, cela devient aussi intéressant que d'écrire "1" sur une calculatrice et de demander "+1=" en répétition.



    Finalement, même le secteur du jeu vidéo est touché par le syndrome de la surconsommation. Je dépense, donc je suis. Quand j'étais petit, c'était papa et maman qui m'achetaient les jeux, par conséquent, je n'avais pas une collection de jeux très remplie. Mais au moins, comme je ne pouvais pas être tenté par acheter d'autres jeux, je prenais soin de ceux que j'avais et je les finissais jusqu'au bout.

    Mon premier jeu vidéo, je m'en rappelle encore. Attention venant de ma part vous allez être étonnés. Kirby's Dream Land 2 sur Game Boy. Attention, ce n'est pas le premier jeu vidéo auquel j'ai joué (auquel cas il faudrait revenir à Sonic The Hedgehog sur MegaDrive), mais le premier jeu qui était bien à moi.

     

    Rah, cette bonne vieille Game Boy qui fonctionnait avec quatre piles. Ca revenait cher à force. Je vous l'accorde, sur certains points, les années 90, c'était pas mieux avant.

    A cette époque, dans les années 90, le gameplay primait sur tout le reste, les histoires étaient simples. D'ailleurs vous savez quoi ? Les histoires, ça m'a toujours fait chier. Vous emmerdez pas avec ça. Moi quand je joue à un jeu vidéo c'est pour me mettre au défi. Je veux tester mes skills, mon adresse, mes réflexes, ma capacité à comprendre les énigmes et à les résoudre. pas pour qu'on me conte un scénario. Les histoires, j'en ai rien à péter. D'ailleurs c'est pour ça que lorsque j'écris des histoires, elles sont prévisibles au possible.

     

    Juste au cas où vous n'auriez pas compris...

    Le genre JRPG. De tous les jeux modernes, Neptunia est l'une des franchises qui s'en sort le mieux, même si on est loin de FFV ou de Chrono Trigger. Lost Sphear a essayé de reprendre les codes de ce dernier en espérant que ça le fasse, mais non, ça ne le fait pas. Le remaster de Chrono Trigger, de Final Fantasy III et de Secret of Mana sont à vomir. Non, sérieux, je sais que c'est subjectif, mais pour le coup, c'était vraiment mieux dans mes souvenirs.

    Bref. En parlant de JRPG, j'en ai un à développer, mais ça, j'en parlerai dans la section adéquate. Si je le développe c'est surtout pour montrer que je sais faire quelque chose de mon cerveau.

     

    Album écouté actuellement : Ministry - The Mind is a Terrible Thing to Taste


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter