• Descente aux Enfers

    Et pour oublier tu bois encore un verre
    Mais tu ne peux plus faire marche arrière
    Entre deux torrents de larmes
    Tu veux noyer le monde dans le napalm
    Tu étais intelligente pourtant
    Ton avenir aurait été brillant
    Tu aurais pu être une mathématicienne
    Une très grande astrophysicienne
    Mais tu as préféré choisir la haine
    Le dégoût total du monde moderne
    A trop vouloir jouer avec les ténèbres
    Tu as mis un pied au royaume funèbre
    La tête dans le brouillard, les mains au sol
    Pas moyen d'arrêter cette course folle
    Encore un autre shoot au paradis artificiel
    Dans tes rêves tu détruis terre et ciel
    Aveuglée par ton pouvoir inexistant
    Tu es la maitresse indomptable du néant
    Le boss de fin d'un jeu vidéo shônen
    La berzerker guidée par la haine
    L'apprentie magicienne devenue nécromancienne
    Maintenant que tu as noyé tes peines
    Le destin du monde t'appartient
    La terre entière est entre tes mains
    Et tu n'as jamais assez de pouvoir
    La drogue est devenue ta magie noire
    Toujours impossible de revenir sur Terre
    Tu ne comprends pas que tu fonces vers l'Enfer
    Il n'y en a pas beaucoup qui arrivent à s'échapper
    Et pour les filles comme toi, les portes sont fermées
    Peu importe ce que tu sais faire
    La drogue se moque de ton syndrome d'Asperger
    Je me rappelle encore d'une fille surdouée
    Qui avait tout pour percer et se faire respecter
    Tu connaissais Einstein, Fibonacci, Hawking
    Tu comprenais Tesla, Watt, Turing
    Mais c'est fini tout ça, tu as touché le fond
    Maintenant c'est la drogue et les cachetons
    Plus de famille, plus de potes, plus de fric
    Mais toujours plus de séjours en clinique
    Et dans tes rêves tu continues de détruire
    Voir le monde s'effondrer et le peuple souffrir
    Tu espères qu'ils obéiront au son de ta voix
    Qu'ils implorent ta pitié ou je ne sais quoi
    Alors qu'à l'horizon se dessinent des flammes
    Sur le sol, le sang de ceux à qui tu as fauché l'âme
    Une faux à la main, tu marches parmi les morts
    Mais en réalité, de qui décide-tu du sort?

    Personne pour te faire taire dans ta descente aux Enfers
    Mais le retour sur Terre risque d'être d'autant plus amer
    Parce que depuis le début tu as oublié un problème
    C'est que tu ne condamnes que toi-même.

     


    Ca n'a rien à voir mais je suis fier de ma connerie alors chut.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter