• Écrits

    Comme le nom de la rubrique le dit, ici se retrouveront mes textes. Vous n'êtes pas autorisés à les copier pour quelque motif que ce soit.

  • Cela faisait une éternité que je n'avais pas écrit, et, disons-le, ça fait beaucoup  de bien ! Lisez donc, pour me rattraper, ce très long poème écrit en free-style, et j'ai même pris soin d'y rajouter une moralité !

     


     

     

    Un adolescent humilié sans arrêt
    Sans arrêt ne pense qu'à mourir
    Pas un moment de répit
    Au lycée comme chez ses parents
    La terre n'est pas un paradis
    C'est juste un gigantesque purgatoire
    Toujours à sombrer dans le désespoir
    Chaque jour un peu plus profondément
    Et aucun moyen de briser le cercle
    Dans le monde réel comme sur la toile
    Il ne pense qu'à rejoindre les étoiles

    Mais cette nuit-là...
    Alors qu'il fermait les yeux
    Peut-être définitivement...
    Est alors apparu un dieu
    D'on ne sait quelle religion
    Il s'adressa au pauvre garçon

    L'une des mains du dieu était blanche immaculée
    Son autre main était noire et trempée de sang
    Et sa voix douce enveloppa le garçon
    Qui dut faire un choix
    Pour changer sa vie

    "Tu peux choisir la voie du pardon
    Et je te confierai le pouvoir
    Du toucher de la guérison
    Du bout des doigts tu pourras
    Panser toutes les blessures
    Illuminer bien des futurs

    Mais...
    Tu peux aussi choisir la voie de la haine
    Et je te confierai le pouvoir
    Du toucher de la mort certaine
    Du bout des doigts tu pourras
    En un instant tuer n'importe qui
    Tu gagneras ainsi tous les conflits

    Tu ne peux choisir qu'un seul pouvoir
    Et il n'y aura pas d'échange possible
    Vas-tu pardonner ou te venger ?
    A toi de voir..."

    Le garçon se remémora ses souvenirs
    Les plus mauvais qu'il ait pu endurer
    Son choix allait vite être décidé

    "Je choisis la voie de la haine"

    Le dieu acquiesça et embrassa le front
    Du pauvre garçon
    Qui était alors devenu une machine à tuer

    Dans l'esprit de la victime
    Tout était très clair, il n'y avait pas d'erreur
    Pourquoi continuer à être la proie
    Lorsqu'il peut très bien être le prédateur ?

    Les jours ont passé très rapidement
    Le garçon a fait régner sa justice
    Dans la douleur et dans le sang
    Il savait ce qu'il devait faire
    Envoyer ses bourreaux en Enfer
    Ne pas leur laisser de seconde chance
    Les laisser pourrir dans leur décadence

    Plus personne pour le faire taire
    Il est devenu le maître du jeu
    Le garçon devenu fou détiens le feu
    Il laissait parler sa haine
    Envers l'espèce humaine

    "Gros tas de putains ambulant sur deux pattes
    Vermines, ratés, pourris, zéros, bons à rien
    Ca crache sur le faible et ça parle de solidarité
    Fils de putes, enculés, suceurs de bites, déchets organiques
    Ca baise, ça enfante, ça joue les durs
    De préférence entre une chaise et un clavier
    Et ça se croit utile pour la société pour autant
    Mais qu'ils aillent tous se foutre la corde autour du cou
    Et si personne d'entre vous n'ose se noyer dans sa stupidité
    Ne vous en faites pas, je peux très bien m'en charger
    Vous êtes des maladies, du cancer, des virus
    Et moi, je suis l'antidote, je vais vous rayer de la carte
    Vous ne crèverez qu'une seule fois
    Les déchets, on leur donne pas de seconde chance
    On les extermine, ils ne méritent pas de vivre."

    Les mois ont passé
    Le garçon était certes libre et le maître de la vie
    Qui devait survivre et qui devait périr
    C'est lui qui décidait
    C'est lui le maître de la sélection naturelle
    Mais le pouvoir de la haine a ses limites

    Il n'avait jamais eu la chance d'aimer
    La dernière fille qu'il a câliné
    A subi le pouvoir du toucher mortel
    Sans que cela soit intentionnel

    Le garçon regarda son oeuvre d'art
    Des morts, des morts et encore des morts
    Des morts par dizaines, par centaines
    Le fruit de ses déferlements de haine
    Mais...
    Ce n'est que trop tard qu'il réalisa
    Que son pouvoir n'allait que couper ses derniers liens

    Il était libre mais il était désormais seul
    Pas un pote pour lui serrer la main
    Pas d'âme soeur à serrer dans ses bras

    Il pleura toutes les larmes de son corps
    La solitude serait à jamais son seul ami
    Le seul qui le suivra jusqu'à sa mort

    Ses larmes coulent, ses pleurs affluent plus que de raison
    Il aurait bien voulu savoir un peu plus tôt, finalement
    Que quoi qu'on puisse en penser lors de nos mauvais temps
    La haine gratuite et la vengeance ne sont pas une solution.


    votre commentaire
  • Je n'avais rien d'autre à faire... Hahaha.
    Ce Battle a été édité le 21 Septembre à 16h.

    CIRNO
    Une fée à moitié à poil contre la reine de la glace ?
    Ca sera pas difficile de deviner qui va pleurer sa race
    Pas la peine de te voiler la face, tu n'as aucune classe
    Je vais te geler sur place, tu ne laisseras aucune trace
    C'est une fée en fugue contre la plus forte de Touhou Project
    Personne ne te connait, moi je suis devenue un meme sur Internet
    T'as vu comment t'es sapée, et tu veux tester Cirno ?
    Je vais te jeter un froid alors au moins enfile un manteau !
    Vas-y crache tes munitions pendant que tu le peux encore
    Je n'ai pas besoin de neuf minutes pour mériter la victoire
    Je vais te couper en deux durant cette nouvelle guerre des fées
    Et au moins même ZUN arrêtera de me prendre pour une ratée !

    RIBBON
    Une flammèche dans ta tête et te voilà réduite en miettes
    J'entends partout "9 pour la plus forte", allez arrête
    Ne fais pas la grosse tête avec ton succès sur Internet
    Souviens-toi que tu n'es connue uniquement pour être la plus bête !
    Erina m'a avertie que mon adversaire serait vraiment débile
    Mais vu tes punchlines j'ai l'impression de jouer en mode facile
    Tu ne veux pas être prise pour une ratée ? Comme c'est ennuyeux
    Mais c'est un bon début, t'as déjà été le boss du niveau deux
    Tu as été reléguée à sous-boss du niveau un, t'es en bas de l'échelle
    Tu serais une ennemie de choix si Touhou avait besoin d'un didacticiel
    Viens faire un tour à l'île de Rabi-Rabi je te garantis que tu vas ragequit
    Alors j'espère que tu as gardé une Spell Card pour la suite.

    CIRNO
    J'ai joué à ton jeu, c'est moi que tu appelles pitre ?
    Tu as plagié Terry Cavanagh à la fin du septième chapitre !
    Ne te prétends pas plus forte que moi avec ta tonne de sorts
    Je n'ai pas besoin d'items pour faire de level up, essaie encore !
    J'ai vu Erina en action, elle donne des coups de marteau partout ?
    Mais dis-moi Ribbon, c'est toi qui est supposée servir de clou ?
    Vous bombardez les sols et les murs et espérez faire une trouvaille
    Si tu cherches un power-up, essaie plutôt de grinder des youkais !

    RIBBON
    Rentrer dans le tas, c'est donc tout ce que tu sais faire ?
    C'est pas très étonnant que tes rimes paraissent si ordinaires !
    Lilli et Pixie ont fait des recherches Internet à propos de Cirno
    Et ont trouvé des mangas très dossier, demande à Caramel Macchiato !
    Pour oublier que tu n'existes presque plus que dans les jeux dérivés
    Tes fans t'ont créé une popularité, mais ça n'a pas très bien tourné !
    Je fais mon bout de chemin, née sur Steam, je suis passée sur PS4
    Ton quart d'heure est terminé, tu ne peux même pas espérer me battre !

    CIRNO
    Ribbon s'imagine avoir gagné mais Cirno frappe encore
    Ton nom n'est même pas dans la base de données d'Akinator !
    J'ai pas besoin d'une équipière pour te geler comme une grenouille
    Ton partenaire ressemble à Reisen avec encore moins de c*******
    Tu veux me donner des leçons ? Ton histoire est tellement triste
    Tu t'es même fait botter le derrière par une gamine sataniste !
    Tu penses maitriser l'art du danmaku avec tes sorts à la con ?
    Regarde-toi dans la glace, tu n'as même pas de boite de collision
    Alors allez lance ton sort de soin avant que je te finisse pour de bon
    Parce qu'il semblerait que les lapins soient en voie d'extinction.

    RIBBON
    Cirno veut paraître rebelle mais Cirno n'est qu'une fée ratée
    J'ai battu de meilleurs adversaires à la planque de l'UPRPRC
    Tu n'es même pas un mini-boss mais un petit ennemi standard
    Ceux que n'importe quel joueur tabasse dans la zone de départ
    Ton arsenal est limité Cirno, tu es faible et toujours en retard
    Arrête d'embêter Gensokyo et va vendre des surgelés chez Picard
    Mais postuler pour Hyperdimension Neptunia serait l'option la meilleure
    Parce que vu ce que je t'ai mis dans la face t'as besoin d'un remaster.


    votre commentaire
  • Le monde ne va nulle part !
    Le monde ne va nulle part !

    Je regarde la télé - c'est encore le même refrain
    Quand ça ne parle pas d'attaques terroristes
    Ca parle de tout et de rien - mais surtout de rien
    Tout le monde a peur tout le monde est triste
    Les armes se vendent de plus en plus facilement
    Alors que le prix de la nourriture s'envole
    Les citoyens dépensent de plus en plus d'argent
    Dans des produits superficiels et du pétrole

    Le monde ne va nulle part !
    Le monde ne va nulle part !

    Les révoltes sont rapidement noyées dans le sang
    Les pensées contestataires sont réduites au silence
    Les immeubles sont toujours de plus en plus grands
    Et ne poussent dessus que des caméras de surveillance
    Tout est fait et dépensé au nom de la sécurité
    Pourtant la délinquance est de plus en plus rusée
    La courbe du chômage refuse toujours de baisser
    Celle du suicide menace à tout moment de grimper

    Le monde ne va nulle part !
    Le monde ne va nulle part !

    J'observe autour de moi - je commence à trembler de peur
    Je regarde en face le véritable visage du progrès
    Construire des usines - détruire toute source de bonheur
    Respirer un air de plus en plus ardent et pollué
    Le monde est coupé en deux - les pauvres et les riches
    C'est peut-être pas nouveau mais le clivage s'épaissit
    Les premiers se battent - les autres s'en fichent
    Mais faudrait surtout pas déranger cette douce utopie
    Les citoyens ne votent que pour leur porte-monnaie
    Parfois ils protestent et souvent ils font profil bas
    Que voulez-vous, de toute façon ça a toujours été comme ça
    Pourquoi voudriez-vous que quelque chose daigne changer ?

    Le monde ne va nulle part...
    Le monde ne va nulle part...
    Le monde ne va nulle part...
    Le monde ne va nulle part...


    votre commentaire
  • Ceci est un vieux texte.

     

    Seuls dans la sordide et sombre ruelle
    Brutalement déshabillée à coups de ciseaux
    Tes vêtements brûlés, désormais nue pour l'éternité
    Prête à l'emploi
    Je te prends dans mes bras pendant que tu hurles
    Je t'allonge sur le trottoir
    Ferme les yeux et relaxe-toi
    L'éternité ne sera pas longue
    Rien n'est plus excitant que de te voir nue
    Ecarte les jambes que je puisse m'amuser
    Je t'ai emmenée ici pour te piéger
    Baisons jusqu'à la fin des temps
    Souffre et gémis dans ton amour à sens unique
    Je te déteste
    Gémis lorsque je te pénètre
    Et que j'y met toute ma violence
    Souffre lorsque mon poing te heurte
    Hurle et réclame ma clémence
    Tu supplies que je te laisse tranquille
    Je te déshonore j'extermine ta féminité
    Je ne t'ai pas dit que nous étions suivis
    Ils sont une cinquantaine s'approchant de toi
    T'encerclant
    Se déshabillant et te fixant de leurs yeux avides
    Souris abrutie tu es filmée
    Pour que ce bon moment soit immortalisé
    Pleure espèce de salope
    Ce ne sont pas tes cris ni tes larmes qui vont nous arrêter
    Immobilisée, les jambes écartées
    T'es notre objet sexuel
    Tour à tour on te pénètre
    Dans ta chatte dans ton cul
    Dans ta bouche pour étouffer tes cris
    Tour à tour on te frappe
    A coups de pieds à coups de poings
    Jusqu'à ce que le sang apparaisse sur ta peau
    Et qu'il puisse se mêler à notre sperme
    Ton corps dénudé par ton carnage sexuel
    Couvert de sang et de foutre
    Ton esprit assassiné
    Ta vie détruite
    Elle ne nous importait pas de toute façon
    Maintenant relève-toi
    Et marche dans la rue
    Déshabillée et souillée
    Pendant que tout le monde te regarde
    Et se masturbe à la vue de ton corps
    Pendant qu'on te filme
    En train de chialer
    Et de vociférer une insulte légère
    Sous nos rires machiavéliques.


    votre commentaire
  • Je ne sais plus trop où j'en suis. Quand je suis retourné sur le marché du chômage et qu'en plus on m'a largué l'AAH pour qu'on me foute la paix, je n'avais qu'une seule phobie, c'était de ne servir à rien. C'est pour ça que j'ai commencé à faire tout un tas de trucs dans l'espoir de servir à quelque chose. Le problème, c'est qu'à force de faire plein de choses, souvent en même temps de surcroit, hé bien je finis par m'éparpiller...

    Déjà, il me faudrait une section pour que je puisse "vider mon sac", et pour le moment, je balance dans Écrits un peu tout et n'importe quoi. Et pas que des textes. J'écrivais pas mal de textes à une époque, j'avais fait un site (Frelon Khaos pour ceux qui se rappellent) où j'y entreposais mes écrits tout ce qu'il y avait de plus mauvais en moi. Je l'ai laissé crever parce que je n'en avais plus besoin.

    La section Dessins est correcte, la section Gaming aussi faute d'avoir une réelle utilité. La section Mangas, je ne sais même pas pourquoi je l'ai faite. Je ne m'y connais pas tant que ça en Mangas, et je ne suis pas particulièrement fan de la culture Japonaise ni du Japon en général. Ceux qui me connaissent savent très bien que ma passion, c'est la Finlande.

    La section Asperger Kommando va aussi devoir disparaître parce que j'ai bâti un site pour mon projet musical. J'en profite pour dire que j'ai trouvé une chaîne vraiment sympa pour apprendre à composer des musiques cohérentes (Partoche) et qu'il va falloir que je la potasse, parce que la musique bruitiste ça va bien cinq minutes.

    Même chose pour FKRPG Games, rubrique qui elle aussi est condamnée à disparaître étant donné que j'en ai fait un site à part entière. Je ne parlerai donc plus de mes projets de jeux vidéo ici mais sur le site en question.

    Et comme si cela n'était pas suffisant, j'avais également commencé une chaîne Youtube où j'y exposais mes speed-drawings. J'ai été acteur principal dans un court-métrage dont le thème était Jiro Taniguchi. J'ai été guitariste d'un groupe de Metal et je vais également continuer la musique.

    Bref, tout ça pour dire qu'au cas où vous ne l'auriez pas compris, c'est vraiment le gros bordel. Il va peut-être falloir que j'archive pas mal d'articles de ce blog voire des rubriques entières, et tout recommencer depuis le départ. A part le thème.

     

    Sans déconner, c'est le bordel ce blog...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique