• Bien cordialement

    Je te le promets un jour je referai le monde
    Mais pour le moment je dois trouver du taf
    Je cherche des offres sur Indeed, sur Jobijoba
    Sans trop y croire je dépose mes candidatures
    Ca fait des mois que ça dure inlassablement
    Voire même des années que j'envoie des CV
    Et que je rédige des lettres de motivation
    Dans l'espoir qu'on me convoque pour un entretien
    Pourtant je connais la réponse des entreprises
    Avant même de cliquer sur le bouton "Envoyer"
    D'ailleurs je viens tout juste de recevoir un e-mail
    Je le consulte avec l'appréhension habituelle

    Bonjour Monsieur tête de con
    Nous accusons réception
    De votre candidature
    Et nous vous en remercions
    Nous avons le regret
    De vous informer
    Que votre profil
    Ne réponds pas à nos critères
    Nous vous souhaitons toutefois
    Une pleine réussite
    Dans votre recherche d'emploi
    Bien cordialement

    Des années que je cours derrière un salaire
    Je ne sais même plus quoi faire de ma vie
    J'en ai mangé des formations sans débouchés
    Toujours pour retourner à la case départ
    A force d'y croire j'ai fini par perdre espoir
    J'en suis aujourd'hui à un point où je me demande
    Si finalement cela ne serait peut-être pas mieux
    De tout laisser tomber et de profiter de la vie
    Tout envoyer péter et merde au monde du travail
    Vu que de toute façon il me sera hors de portée
    Ah attends je viens tout juste de recevoir un e-mail
    Sans même y croire j'ouvre le courrier électronique

    Bonjour Monsieur tête de con
    Merci pour l'intérêt
    Que vous accordez
    A notre SARL
    Malheureusement
    Nous ne pouvons pas
    Donner suite à votre candidature
    Malgré l'intérêt qu'elle présente
    Nous espérons toutefois
    Sincèrement et respectueusement
    Que vos recherches aboutissent
    Bien cordialement

    Et ainsi du jour au lendemain
    C'est tout le temps le même refrain
    Et ainsi du jour au lendemain
    C'est tout le temps le même refrain

    Bonjour Monsieur tête de con
    Je vous remercie
    Pour votre intérêt
    Et pour votre candidature
    Mais votre profil
    Ne réponds pas
    A nos critères
    Bien cordialement


    7 commentaires
  • Vingt-quatre milliards de ressources humaines
    Cinquante pour cent de flics et cinquante pour cent de racailles
    Il n'y a que le taux de suicide qui est en hausse
    L'amour n'est plus rien qu'un prétexte pour procréer
    Il n'y a plus de nature mais seulement des terrains exploitables
    Les machines génératrices d'oxygène ont remplacé les forêts
    Les citoyens les plus intelligents ont le droit de travailler
    Les autres peuvent monter des collectifs anarchistes pour crier
    C'est un monde où il faut être parfait pour vivre
    Les handicapés sont euthanasiés à la naissance
    Parce qu'ils sont jugés trop chers et inutiles
    En plus de bouffer les caisses de l'Etat
    Capitalisme, anthropocène, nationalisme
    Dragon tricéphale des temps modernes
    Et la jeunesse graphe sur les murs
    Zéro espoir, zéro futur

    2097
    Aldous Huxley était prophète
    Bienvenue dans Le Meilleur des Mondes
    Perfectocratie

    Suppression des congés et des retraites
    Les femmes sont forcées d'enfanter au moins trois fois
    Les morts sont recyclés en matériaux de construction
    On fiche sa copine avec une application sur Android
    Partout des panneaux publicitaires pour des start-ups
    Et des messages positifs radotant de ne pas se laisser abattre
    Partout des banques des centrales et des concessionnaires
    On règle les problèmes à coups de Paypal et d'antidépresseurs
    La valeur d'un citoyen ne doit pas être faible
    Faute de quoi lui sera retiré le droit de respirer
    Tous tes faits et gestes sont enregistrés
    Dans une gigantesque base de données
    Capitalisme, anthropocène, nationalisme
    Dragon tricéphale des temps modernes
    Et la jeunesse graphe sur les murs
    Zéro espoir, zéro futur

    2097
    Aldous Huxley était prophète
    Bienvenue dans Le Meilleur des Mondes
    Perfectocratie


    votre commentaire
  • Ne contiens pas tes pulsions
    Dirige-toi vers la gare
    Déchaîne ta dépravation
    Il n'est jamais trop tard
    Tes collègues ont trouvé une proie
    L'espace de quelques minutes
    Elle sera entièrement à toi
    Elle sera ta petite pute
    Alors profite de cet instant
    Pour sensuellement la dévêtir
    Rien ne se montrera plus plaisant
    Que de faire d'elle ce que tu désires
    Elle est à moitié inconsciente
    Alors que tu es déjà en érection
    Prêt à briser sa pauvre existence
    A grands coups de pénétrations

    C'est le droit que tu as réclamé
    Ce n'est qu'une fille égarée
    Tu as le droit de l'humilier
    Pour mieux la violer

    Montre encore "la bêtise du mâle"
    Sous ton sourire malsain
    C'est si bon d'être animal
    Et ce ne sera jamais la fin
    Mais ne sois pas si égoïste
    Partage un peu au tour de toi
    Ces si beaux seins et ce clitoris
    Méritent bien plus de doigts
    Quel beau calvaire elle endure
    N'y mettez surtout pas terme
    Profitez de vos pénis bien durs
    Pour tâcher son uniforme de sperme
    Ne craignez rien la Police
    Cette chijo est totalement stupide
    Elle aura trop honte de ces sévices
    Alors détruisez ses trous humides

    C'est le droit que vous avez réclamé
    Ce n'est qu'une fille égarée
    Vous avez le droit de l'humilier
    Pour mieux la violer

    Weird art for weird people


    votre commentaire
  • Bienvenue en France, où les gens se divisent
    Entre ceux qui vivent dans la misère
    Et ceux qui n'en ont rien à faire
    Du peuple aux politiques, écoute ce qu'ils disent
    Ils n'en ont décidément rien à cirer
    Du moment qu'il y a de l'argent à gagner

    Bienvenue dans l'ère de l'apathie générale
    De gauche comme de droite, tous pareils
    Des promesses non tenues contre de l'oseille
    Même si la voix du peuple vocifère et râle
    Toujours rien à faire de la France d'en bas
    Qu'est-ce qu'on a pu faire pour mériter ça

    Et ils viennent encore nous parler de liberté
    Mon cul ! Mon cul ! Mon cul ! Mon cul !
    Et ils viennent encore nous parler d'égalité
    Mon cul ! Mon cul ! Mon cul ! Mon cul !

    Ils nous disent que la France doit rester forte
    Ils savent très bien que la France est déjà morte
    Votez ! Votez !
    De toute façon jamais rien ne daignera changer
    Ca a toujours été comme ça, ça va bien continuer

    Ils nous disent que la France doit rester forte
    Ils savent très bien que la France est déjà morte
    Votez ! Votez !
    De toute façon ça sera toujours la même chose
    La régression accélérée sans prendre de pause

    Ne pense pas à l'avenir, il est trop cruel
    Par contre n'oublies pas de dire bonjour
    Lorsque tu croiseras le chemin des vautours
    Et personne de propre pour les présidentielles
    Ce n'est pas grave s'ils oublient leurs promesses
    Tant qu'il y a de la monnaie dans les caisses

    Et ils viennent encore nous parler de liberté
    Mon cul ! Mon cul ! Mon cul ! Mon cul !
    Et ils viennent encore nous parler d'égalité
    Mon cul ! Mon cul ! Mon cul ! Mon cul !

    Ils nous disent que la France doit rester forte
    Ils savent très bien que la France est déjà morte
    Votez ! Votez !
    De toute façon jamais rien ne daignera changer
    Ca a toujours été comme ça, ça va bien continuer

    Ils nous disent que la France doit rester forte
    Ils savent très bien que la France est déjà morte
    Votez ! Votez !
    De toute façon ça sera toujours la même chose
    La régression accélérée sans prendre de pause


    votre commentaire
  • Encore une journée pénible
    A attendre que le temps passe
    Dans cette salle de classe
    Mais des images horribles
    Passent sans cesse en flash dans son âme.

    Il rêve de lames en place des stylos,
    Dans son cerveau il voit le lycée en flammes
    Et le personnel du bâtiment courant paniqués
    Zigzaguer dans l'incendie criminel.

    Il aura l'impression de vivre à nouveau
    Lorsqu'au bout du rouleau
    Il se logera une munition de revolver entre les deux yeux
    En guise de bras d'honneur au système scolaire
    Qui ne désire pas son bonheur mais sa mort.

    Il se voit déjà vagabonder
    Dans les corridors de l'école
    A l'état de fantôme vengeur
    Jeter son tort à ceux qui ne l'ont pas écouté
    En espérant les faire culpabiliser.

    Mais il se sent trop con pour passer à l'action,
    Il n'est qu'un élève de trop dans la population.

    A force d'enchaîner les crises
    Il finira bien par lâcher prise
    Une vie a été gaspillée
    Parce qu'on ne l'a pas écouté.

    Ce n'est pas la peine d'en rajouter
    Ce n'est pas la peine de résister
    Si c'est pour récupérer un nouveau zéro
    Au prochain bulletin de trimestre
    Autant tout laisser tomber et devenir un spectre
    Un déchet de chair supplémentaire sur cette terre.

    La guerre est terminée.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique