•  

     

    Attention : cet article a été rédigé à chaud après une très bonne première impression qui s'est avérée fausse. Un deuxième article verra prochainement le jour.

     

     

    Pokemon Quest (Switch) - Mes premières impressions

    On va se dire la vérité : je ne m'y attendais vraiment pas. Je voulais juste voir par curiosité et quelle fût ma surprise en découvrant deux jeux Pokémon annoncés sur la Switch, respectivement Let's Go Pikacu et Let's Go Evoli. Et la journée même a débarqué sans prévenir Pokemon Quest comme un pavé dans la mare.

    Premier constat : niveau graphismes on dirait que Game Freak a voulu fabriquer une version kawaii de ne je sais quel jeu, si vous voyez ce que je veux dire. Mais passons sur ce détail et venons-en au vif du sujet. Pokemon Quest est annoncé comme un free-to-start. Je n'ai pas trop avancé dans le jeu, donc je ne sais pas ce que ça veut dire, alors disons simplement que ce jeu est un free-to-play. Le jeu est gratuit, ne consomme que très peu de mémoire, et il y a une boutique pour faire des achats avec des coupons BP, coupons que vous pouvez récupérer en accomplissant des missions ou avec de l'argent réel mais ça, on connaît la chanson.

    Pokemon Quest (Switch) - Mes premières impressions

    Pokémon. Raaaaah, pour beaucoup, c'est le jeu de l'enfance, et pour moi aussi. Déjà, revenons sur le modèle économique un moment. C'est bon pour un jeu Mobile, mais beaucoup moins pour Switch. Fort heureusement, les développeurs prévoient une sortie mobile. A la boutique VIP et aux coupons s'ajoute donc un système d'énergie avec une batterie qui se vite à chaque mission et se remplit à hauteur de une barre toutes les 30 minutes (heure réelle).

    Pokemon Quest (Switch) - Mes premières impressions

    Concrètement, ce jeu bouscule complètement les codes de la série. Ici, le système de combat n'est plus un Standard Turn Battle. Non, le combat se déroule en direct, vos Pokemon ont une ou deux compétences et vous devez toucher les boutons correspondants pour les activer. Le système est grandement simplifié, vu que l'arbre des types, heu... on s'en fiche (j'ai tué un Tentacruel avec un Ponyta...).

    Pokemon Quest (Switch) - Mes premières impressions

    Les Pokémon sont classés en deux catégories : ceux qui attaquent au corps-à-corps et ceux qui attaquent à distance. Beh voilà, j'ai dit ce que j'avais à dire de ce côté-là. En cors de route, vous trouverez des gemmes, rouges et bleues, que vous attacherez à vos Pokémon pour accroître leur puissance ou leur défense.

    Nouvel élément considérable : la cuisine. En fait, vous préparez des plats en utilisant les ingrédients trouvés en cours de route, ce qui permettra à terme d'attirer toute sorte de Pokémon qui viendront se joindre à vous. Et oui, finie la méthode de capture communiste super chiante qui consiste à tabasser un animal à mort pour le forcer à rejoindre vos rangs.

    Pokemon Quest (Switch) - Mes premières impressions

    Je ne dis pas tout sur ce jeu parce que j'en suis encore au début. Ma première impression n'est pas excellente mais très bonne. Le jeu est prometteur. Il est récent, donc il manque encore un peu de complexité de gameplay, ce qui fait de lui un ersatz de Monster Super League en moins bon. Un comple quand on sait que MSL a repris le concept de Pokémon (et de Summoner Wars, parait-il).

    Ceci est un avis non-définitif. Je déposerai un avis plus détaille à l'avenir, en espérant que des MàJ viennent se pointer. Sachez que le téléchargement du jeu est gratuit, donc vous ne perdez rien à l'essayer !


    votre commentaire
  • Gratuit, free-to-play. Contient des annonces, mais si vous faites un achat, même de 2 euros, les annonces vous foutent la paix définitivement.

    Ceci est un copier-coller de l'avis que j'ai déposé sur Google Play.

    A Girl Adrift

     

    C'est un idle game, oui c'est totalement stupide mais A Gril Adrift se montre bien plus intéressant que presque toute la totalité des idle games sortis à ce jour (pour le moment en tout cas). Il est vraiment très bien foutu, celui-ci propose tout un tas de choses à faire, beaucoup plus qu'on ne le pense au premier abord. Il y a des tas de choses à améliorer - j'adore les jeux avec plein de trucs à améliorer. L'ambiance sonore est très apaisante, le jeu en est addictif et, cerise sur le gâteau : ce jeu propose un scénario ! Oui ! C'est un monde post-apocalyptique, mais cette fois-ci, ce n'est pas le feu ni la guerre ni les zombies qui a éradiqué l'humanité mais l'eau. Je n'en dis pas plus pour éviter les spoils, même si j'ai vu venir Qthulhu à trois kilomètres. Merci la Team Tapas pour ce jeu très relaxant mais surtout très inspirant. De plus, on peut cosplay Card Captor Sakura et c'est vachement cool.

    Appréciable : si vous faites un achat en cash, même petit, toutes les pubs disparaissent. Véridique. Mais pour ma part, il arrive que cela fasse planter le jeu lorsque je reçois de l'ambre, juste après un combat contre Thunderstorm. C'est le seul bémol pour le moment.

    A Girl Adrift


    votre commentaire
  • Hello les gamers !

    J'avais acheté Touhou Double Focus en même temps que Touhou Genso Wanderer (non j'ai pas eu de lubie. Du tout.) il y a quelques mois sur PS4. Autant j'avais été fasciné par Genso Wanderer qui est un rogue-like, autant Double Focus ne m'avait pas trop marqué. J'y avais joué une seule fois, j'avais trouvé le jeu assez hardcore alors je l'avais abandonné. Aujourd'hui, je sais pas ce qui m'a pris, mais j'ai donné une seconde chance à ce jeu. J'ai été agréablement surpris. Comme quoi, les secondes chances, ça sert.

    Touhou Double Focus, c'est un jeu de plate-forme non-linéaire (aka un Metroidvania) dans lequel vous jouez Aya et Momiji. Vous pouvez switcher autant de fois que vous le voulez. Les deux partagent des sorts en commun (création de portails de téléportations et sorts de soin), mais chacune à des compétences qui lui sont propres. Par exemple, Momiji peut grimper les murs et utiliser un bouclier, Aya peut voler sur place et bondir en arrière.

    Comme dans tout bon Metroidvania, il faudra faire preuve de mémoire et d'observation pour récupérer tous les objets du jeu. Actuellement, je viens de terminer le deuxième boss. Je n'ai pas encore fini le jeu et je ne sais pas pourquoi j'ai abandonné le jeu la première fois en fait. En revenant dessus, je me rends compte qu'il est en fait bien fichu. Ce qui est dommage, c'est que tout n'a pas été traduit du Japonais, par exemple le menu principal. Oh, et quand je dis "traduit" c'est en Anglais, hein. Anglophobes s'abstenir (soyez déjà contents que le jeu soit traduit). C'est sans doute pour cette raison que le jeu ne s'est pas trop fait remarquer.

    Premières images :

     

    Touhou Double Focus (PS4)
    Chouette, un trophée !

    Touhou Double Focus (PS4)
    Et une de moins.

    Touhou Double Focus (PS4)
    Comme tout Metroidvania, l'exploration est récompensée.

    Touhou Double Focus (PS4)
    Certains ennemis sont plus facile à vaincre avec un personnage spécifique.

    Touhou Double Focus (PS4)
    Quelqu'un a une glace ?

    Touhou Double Focus (PS4)
    Je me demande ce qui se cache dans les profondeurs.

    Touhou Double Focus (PS4)
    Comme dans tout bon jeu, un petit dialogue avant les combats de boss.

    Touhou Double Focus (PS4)
    Pow pow pow.


    votre commentaire
  •  

    C'est brutal quand même. Oui, je répète les mêmes phrases, mais rien n'est plus jouissif que de terminer l'un des niveaux les plus difficiles du jeu avec une relique en platine.


    votre commentaire
  • C'est brutal quand même.

     

     

    Ne pensez pas que j'ai réussi ça du premier coup ^^".

    Au fait, j'ai réussi à platiner Crash 2, après avoir platiné Crash 3. Mais le premier volet, vu que c'est le plus hardcore de la trilogie, avec des niveaux à s'arracher les cheveux (The Lab...) je vais le laisser tranquille un moment !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique