• Magical Girl Site (Kentarō Satō)

    Magical Girl Site (Kentarō Satō)

    Mangaka : Kentarō Satō
    Editions Akata.
    Genre : Société, Science-Fiction, Action
    Shōnen. Que vous trouverez au rayon Seinen. (Allez comprendre)
    6 tomes parus en France, en cours.

    "Tant de malheurs, tant de malheurs... C'est pour ça que ces pouvoirs te sont confiés".

    Contrairement à ce que son titre peut le laisser croire, Magical Girl Site n'est pas un shôjô tout mignon et tout joyeux mais un shônen (que j'ai trouvé au rayon Seinen) assez cru et tragique. L'histoire commence avec Aya, une fille au tempérament doux et adorable mais qui, victime des violences de son grand frère et de ijime dans son collège, ne pense qu'à se suicider. Un soir, alors qu'elle s'apprête à passer à l'acte, son ordinateur se connecte sans explications au Magical Girl Site. Là, un personnage mystérieux s'adresse à Aya en lui annonçant que la somme de tous ses malheurs va faire d'elle une Magical Girl.

    Le site a effectivement dit la verité et Aya va donc se retrouver avec un pistolet doté de pouvoirs magiques. Elle va faire la connaissance d'autres Magical Girls qui n'ont pas la même histoire qu'Aya mais ont vécu un passé tout aussi tragique. Le manga va donc se focaliser sur la sempiternelle question "Pardonner ou se venger".

    Malgré tout, plusieurs questions restent sans réponses : comment l'ordinateur d'Aya s'est connecté au Magical Girl Site ? Pourquoi a-t'elle été choisie et dans quel but ? La personne qui a confiée sa baguette à Aya est-elle vraiment une bonne personne voulant rendre justice aux plus faibles ? Quelles sont leurs intentions ? On aura l'occasion de se poser d'autres questions en cours de route, mais je ne les poserai pas ici afin d'éviter tout risque de spoil.

    Kentarô Satô est notamment connu pour Magical Girl of the End, donc j'ai précédemment rédigé un article. Magical Girl Site est donc sa deuxième série officielle. Face au manga précédemment évoqué, le tracé est sensiblement moins brouillon et beaucoup plus net, le scénario est également plus structuré et plus carré.

    Et surtout, ce manga est poignant. On ne peut pas lire les scènes de harcèlement et fermer le bouquin en étant indifférent. Alors que le sujet des brimades est très légèrement évoqué au tout premier chapitre dans Magical Girl of the End ("Crève, sale truie !"), dans Magical Girl Site, le sujet est traité de manière beaucoup plus agressive (Et ça sent le vécu). Ce manga est beaucoup plus axé sur la violence psychologique que sur la violence tout court et, même s'il y a du sang, les scènes gore sont beaucoup moins présentes et moins exagérées que dans le premier manga.

    Six tomes sont actuellement parus, et je recommande. Bon, certes, je préfère Magical Girl of the End, mais ça, c'est les goûts et les couleurs. Il est d'usage de dire que Magical Girl Site est meilleur, mais votre opinion, c'est à vous de vous la faire.


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :