• Phenix

    Les nuages noirs avaient couvert la totalité du continent
    Le soleil, symbole d'espoir, n'était qu'un souvenir encombrant
    Il fallait vivre avec l'ombre, cultiver les idées noires
    Les nuits étaient longues à force d'écrire de sales histoires

    L'orage menaçant grondait dans un vacarme assourdissant
    Derrière une météo rude se cachait une cruelle soif de sang
    Celle d'un ange déchu qui dans le fond ne voulait qu'une chose
    Devenir la face noire de l'amour, telles les épines d'une rose

    Les habitants ignoraient les causes et les conséquences
    Mais face à l'ange noir ils furent prêts à montrer résistance
    Endurant la pluie et la tempête, refusant de s'adapter à lui
    Pas question, se dirent-ils, de ceder leur terre à l'ennemi

    L'ange noir ne décoléra pas et dans ses ultimes accès de rage
    Déchaina ses tempêtes menaçantes et ses foudroyants orages
    Les habitants dans le désastre ne cessaient de souffrir
    Pourtant d'aucun d'entre eux n'acceptait si facilement de mourir

    Mais l'ange noir ne disposait pas de munitions illimitées
    L'hémisphère noire englobant le continent se fit moins épais
    L'homme masqué se mit à faiblir et dut lever le drapeau blanc
    Et sans dire un mot se laissa mourir sur son autel décadent

    Les habitants n'avaient pas connu telle triste période
    Mais ils furent heureux de déduire de ce sombre épisode
    Que même derrière les nuages noirs les plus désastreux
    Le soleil continue sans broncher de briller de mille feux


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :