• Tu n'es le père de personne

    Je crois que t'as pas compris. Tu as perdu ma soeur, et tu vas perdre ton deuxième enfant. C'est ta faute, pas la mienne, ni celle de ma soeur. Tu es un séducteur, tu peux mettre n'importe quelle femme à tes pieds, et tu as choisi la plus moche, la plus débile et la plus mauvaise. C'est toi qui as fait ce choix, ce n'est ni ma soeur, ni moi.

    Je crois que t'as pas compris. M'envoyer des requêtes en rafales sur Faebook ne fait pas de toi un père, ça fait plutôt de toi un clochard en manque d'attention. C'est bien là le souci avec Internet : ce n'est jamais totalement impossible de couper les ponts. Tu ne m'intéresses pas.

    Je crois que t'as pas compris. Laisse-moi t'expliquer brièvement : tu es sur liste noire. C'est vrai qu'avec le temps, c'est devenu difficile de mettre un numéro en blacklist tant la technologie évolue. Mais ton harcèlement téléphonique quasiment quotidien me lasse. Et tu ne fais pas cette blague à un ingénieur informaticien.

    Je crois que t'as pas compris. Je ne veux pas de tes conseils. Tu ne vois que le côté négatif des choses, et on n'a pas attendu que tu épouses une abrutie pour que l'on s'en rende compte. Un homme matérialiste très proche de son pognon avec une perverse narcissique qui ne pense qu'au pognon. Qui se ressemble s'assemble.

    Je brise mes chaînes. Je coupe le lien de barbelés que tu m'as posé sur mes bras. Je veux être libre. Je ne veux pas d'une relation toxique avec toi, malheureusement tu n'en fais qu'à ta tête. Ou alors tu ne vois peut-être pas les choses de la même façon que moi. Et ça, on ne peut rien y faire.

    Tu veux être un bon père ? Alors dis bonjour à ta fille, personne ne t'en empêche. Ah si, rectification, quelqu'un t'en empêche, mais cette personne, c'est toi et toi seul qui l'as choisie pour vivre avec toi. Pour toi le pognon, pour moi les emmerdes. C'est toujours la même chose, et j'ai eu assez de problèmes dans ma vie pour m'interdire d'en attraper d'autres de manière aussi gratuite.

    Tu as pris tes décisions, tu as gagné ce que tu mérites.

    Maintenant tu n'es le père de personne.

     

    Tu n'es le père de personne


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter